Accent Circonflexe

Occupons le terrain des mots et des données

Audit quantitatif et audit qualitatif de contenu

Crédit Photo : Borgehetti - Flickr/CC

Crédit Photo : Borgehetti - Flickr/CC

L’inventaire de contenu décrit toutes les pages web de votre site. Cet inventaire est quantitatif  il recense, catalogue, énumère, décrit le contenu du site et ses attributs. On parle également d’audit quantitatif. Cet audit a pour avantage de donner une vision globale du contenu à toutes les parties prenantes d’un projet web.

Visionnez la vidéo de Krissy Kimball dans laquelle elle nous présente  le contexte et les finalités d’un inventaire de contenu :

L’inventaire de contenu est nécessaire mais non suffisant. A quoi sert un inventaire, s’il n’apporte pas d’information nécessaire au jugement, à la prise de décision ?  Une analyse s’impose.

L’analyse de contenu est l’étape qui suit l’inventaire ; elle s’y appuie.  L’analyse a pour objectif d’identifier les écarts et les opportunités que propose le contenu de votre site au regard de votre cible, de vos objectifs d’affaires et communicationnels,  et de votre stratégie globale. Elle permet de prendre les bonnes décisions pour la mise à jour ou la refonte du site. On parle également d’audit qualitatif.  A cette occasion, l’analyse de contenu permet de :

  • Identifier le contenu approprié ou non,
  • Repérer les liens (similitudes ou différences) entre les différents contenus,
  • Vérifier l’accessibilité des contenus,
  • Hiérarchiser les contenus,

Colleen Jones démontre  que l’analyse de contenu,  loin d’être qu’un simple “livrable”, constitue un tournant décisif dans les prises de position et de décision à prendre vis-à-vis d’un site web et de sa stratégie d’affaires. Vous voulez en savoir plus ?  Rendez-vous à la conférence que tiendra  Colleen Jones lors du  Content Strategy Forum qui se tient à Paris les  15 et 16 avril.

Content Analysis: From Inventory to Insight

NB : Billet mis à jour le 27 mars 2010
Mots-clés : , , , , , , , , , , , , ,

Mon blog se nourrit de vos commentaires :